Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|replay REPLAY|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | Prendre un enfant par la main de François-Xavier Dillard
Marque-Page

Prendre un enfant par la main de François-Xavier Dillard

date 16/11/2020 - 02:37 | micro_reportage Francine Thomas
L’auteur, lauréat en 2017 du prix Nouvelles Voix du Polar, sort un nouveau thriller sur le deuil, la parentalité et les addictions.
facebooktwitter
illustration de Prendre un enfant par la main de François-Xavier Dillard
© Philippe Matsas - Belfond 
 Prendre un enfant par la main de F…
 Prendre un enfant par la main de François-Xavier Dillard
play
0:00
0:00
volume-high 
François-Xavier Dillard connait les ressorts du suspense, et il nous avait habitué jusqu’à maintenant à mettre en scène des personnages totalement machiavéliques. Ses lecteurs assidus risquent d’être décontenancés, les héros de son nouveau roman sont simplement terriblement humains. « C’est peut-être la première fois que je n’ai pas de grands psychopathes dans un de mes livres. Ce qu’il y a de terrifiant, c’est que chacun de mes protagonistes essaye de faire pour le mieux, et se transforme en monstre ».

Au début de l’histoire, un couple part en mer avec ses deux enfants, malgré un avis de tempête. La petite Clémentine va trouver la mort dans cette traversée. Comment se remettre du deuil de leur enfant ? Marc et Sarah surnagent, jusqu’au jour où emménagent en face de chez eux un couple de femmes et leur adolescente, qui aurait exactement le même âge que leur fille décédée. C’est à partir de là que François-Xavier Dillard tisse sa toile. « Sarah qui n’a pas réussi à digérer ce deuil (…) va plonger dans une espèce de relation qui fait renaître sa fille. Et ce qui pourrait être une forme de résilience va se transformer en un nouveau cauchemar ».
Parallèlement, François-Xavier Dillard explore l’adolescence, l’âge de tous les dangers. « Je voulais explorer la responsabilité des parents vis-à-vis de leurs enfants et c’est pour cela que j’ai intitulé ce livre »Prendre un Enfant par la Main« . A quel moment doit-on lâcher la main de ses enfants ? On a toujours l’impression de la lâcher trop tôt, et finalement parfois c’est trop tard ».

Prendre un Enfant par la Main est un polar « page turner », idéal pour occuper ses longs week-ends de reconfinement. Une histoire implacable sur le deuil qui ronge et la folie qui guette.
A voir aussi
play3 l'Éditeur
 
Les plus consultés