Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|replay REPLAY|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Kerozene" d’Adeline Dieudonné
Marque-Page

« Kerozene » d’Adeline Dieudonné

date 03/04/2021 - 01:39 | micro_reportage Francine Thomas
Après l’immense succès de son premier livre « La Vraie Vie », la romancière nous emmène… dans une station-service sur le bord d’une autoroute.
facebooktwitter
illustration de
© Céline Nieszawer 
 "Kerozene" d’Adeline Dieudonné
 "Kerozene" d’Adeline Dieudonné
play
0:00
0:00
volume-high 
« 23h12. Une station-service le long de l’autoroute une nuit d’été. Si on compte le cheval mais qu’on exclut le cadavre, quatorze personnes sont présentes à cette heure précise ». Ainsi débute le nouveau roman d’Adeline Dieudonné. Cette aire, le long d’une autoroute, est pour elle le théâtre de la rencontre entre ces différents personnages dont elle dresse des portraits corrosifs.

« J’essaye de faire sauter les barrières sociales, explique Adeline Dieudonné dans Marque-Pages. Et je décris le réel tel que je le vois. Or, c’est vrai que je n’en ai pas une image très reluisante. À l’image du monde dans lequel nous vivons ».
Quant au décor choisi par l’autrice, il est un écrin parfait pour toutes les turpitudes et tous les possibles : « C’est un endroit dans lequel les gens se croisent, ne se rencontrent pas nécessairement. Et j’ai toujours l’impression qu’il peut s’y passer quelque chose, surtout une nuit d’été ! »

Kerozene est un roman aussi visqueux et entêtant qu’un shoot d’hydrocarbure, mais gonflé d’une énergie dingue qui prendra le lecteur à la gorge, du début à la fin.
A voir aussi
play3 Le site de l'éditeur
 
Les plus consultés