Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
play ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Les fiancés de Fontainebleau..." de Christian Porte
Marque-Page

« Les fiancés de Fontainebleau... » de Christian Porte

date 22/11/2021 - 16:33 | micro_reportage Francine Thomas
Ce double meurtre survenu en 1988 constitue l’une des plus grandes énigmes criminelles des trente dernières années. Christian Porte, journaliste dans l'Essonne au moment des faits, n'a jamais cessé d'enquêter et signe aujourd'hui son troisième livre sur le sujet.
illustration de
 "Les fiancés de Fontainebleau..." …
 "Les fiancés de Fontainebleau..." de Christian Porte
play
0:00
0:00
volume-high 
C'est la grande enquête de sa vie. Depuis plus de trente ans maintenant, Christian Porte interroge, analyse et écrit au sujet de ce jeune couple et de son chien disparus fin octobre 1988, en pleine promenade dans la forêt de Fontainebleau. Et il ne peut pas se résoudre à ne pas découvrir la vérité.
De très nombreuses pistes ont été explorées jusqu'à aujourd'hui, mais aucune n'a permis de découvrir la vérité : « Il y a la piste du fils Moubarak qui habite à côté, celle des terroristes qui planquaient leurs explosifs non loin de là. il y a eu la piste des chasseurs, des braconniers et puis d'autres » résume le journaliste.
Il y a même eu un suspect et un procès mais il s'est finalement soldé par un non lieu.

Aujourd'hui, Christian Porte nous livre une nouvelle piste qui lui semble très sérieuse : « Après mon deuxième livre, j'ai reçu de nombreux témoignages, et notamment celui d'un ancien officier d'un groupuscule mis en place par l'OTAN au lendemain de la guerre. Il m'a parlé comme s'il avait assisté au crime. »

Ce que voudrait maintenant Christian Porte, c'est que la justice prenne en compte ses découvertes. Il a d'ailleurs lancé une pétition contre la prescription des crimes de sang. Ca changerait tout selon lui. « Aujourd'hui, on a des moyens techniques avec la police scientifique et l'ADN, qui font qu'on peut trouver des coupables longtemps après. Le meilleur exemple récent, c'est le grêlé, qu'on a retrouvé grâce à des traces ADN trente-cinq ans après. »

Si vous voulez en savoir plus sur cette affaire, n'hésitez pas à écouter notre podcast « Les crimes de la route » consacré à ce sujet et dans lequel Christian Porte témoigne.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Plus d'informations
 
Les plus consultés