Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|replay REPLAY|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Des Diables et des Saints" de Jean-Baptiste Andréa
Marque-Page

« Des Diables et des Saints » de Jean-Baptiste Andréa

date 16/02/2021 - 14:07 | micro_reportage Francine Thomas
L’auteur de «Ma Reine» et de «Cent Millions d’Années et un Jour» est de retour en librairie avec un roman poignant sur le deuil, l’enfance, l’amitié, et le pouvoir de la musique.
facebooktwitter
illustration de
© Leextra / L'Iconoclaste 
 "Des Diables et des Saints" de Jea…
 "Des Diables et des Saints" de Jean-Baptiste Andréa
play
0:00
0:00
volume-high 
Vous est-il déjà arrivé de croiser dans un hall de gare ou d’aéroport un excellent pianiste, jouant sur un instrument mis à disposition du public ? Qu’est-ce qu’un si bon musicien fait en ces lieux ? C’est la scène de départ du nouveau roman de Jean-Baptiste Andréa. On y découvre Jo jouant Beethoven. « La musique pour moi, c’est la lumière », nous a confié l’auteur dans Marque-Page. « Et puis, on a tous croisé des gens comme ça et c’est très romanesque de s’imaginer qu’il y a un destin derrière eux, de se demander ce qui les a amené là, à jouer. Quand on est devant un piano public, on entre dans une bulle d’intimité et je trouve cela fascinant ».

Le lecteur va pouvoir découvrir au fil des pages le destin de Jo, devenu orphelin à 16 ans. Il se retrouve alors dans un établissement d’accueil appelé Les Confins, un endroit qui semble être la parfaite définition de l’enfer sur Terre. « Je pense que la pire des souffrances que l’on puisse infliger à une jeune personne et à l’enfance en général, c’est la privation d’amour, au-delà des coups qui peuvent pleuvoir et des sévices divers. Et Les Confins c’est ça. C’est un endroit sans amour ».
Enfermé en ces lieux, à la merci d’un prêtre sadique et d’une brute qui fait figure de surveillant, Jo va pouvoir s’en sortir grâce au souvenir de son professeur de musique, à l’amour d’une jeune fille malade et à la fraternité qu’il tisse avec ses camarades.

«Des Diables et des Saints» est un magnifique roman sur l’enfance qu’on massacre, sur la musique qui permet de rester debout et sur l’amitié grâce à laquelle on peut peut-être s’en sortir.