Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
play ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Le MobiliMag | Une conduite plus économique, c'est possible !
Le MobiliMag

Une conduite plus économique, c'est possible !

date 20/06/2021 - 01:59 | micro_reportage Charles Daudon
Elle permet d'alléger sa facture de carburant, réduire l'impact de son véhicule sur l'environnement et même d'améliorer la sécurité ! L'écoconduite consiste à adopter un ensemble de bonnes pratiques sur la route mais aussi avant de prendre le volant.

illustration de Une conduite plus économique, c'est possible !
 Une conduite plus économique, c'es…
 Une conduite plus économique, c'est possible !
play
0:00
0:00
volume-high 
Bon pour le portefeuille, bon pour la planète et bon pour la sécurité ! Difficile de trouver des points négatifs à la pratique de l'écoconduite. « Si elle est bien exécutée, on peut gagner entre 15% et 20% de carburant » déclare Philippe Colombani, Président du syndicat des écoles de conduite indépendantes (UNIC). « Contrairement à ce que l'on pense, une conduite éco est une conduite dynamique. J'accélère fort, je passe ma vitesse et ensuite je stabilise pour faire un maximum de distance sans accélérer. Si vous avez un moteur diesel, il faut passer la vitesse aux alentours de 2 000 tours/minute, pour un moteur essence, c'est à 2 500 tours/minute. On passe au dessus de ces régimes-là quand on a la nécessité de le faire. »

Pour une bonne pratique de l'écoconduite, il faut donc gérer son allure et... anticiper. « C'est même de l'anticipation poussée à l'extrême. Il faut regarder loin, il faut connaitre son véhicule, comprendre le profil de la route. Ça demande beaucoup d'attention pour éviter des coups de frein intempestifs car c'est le freinage qui fait surconsommer car il faut ensuite réaccélérer » ajoute Philippe Colombani.

Maintenir une allure stable et anticiper. Outre l'impact sur la consommation de carburant, les bienfaits sont aussi nombreux en matière de sécurité routière. Mais pour que cela fonctionne, il ne faut pas surcharger son véhicule, vérifier son état général et particulièrement les pneus ! « Ils sont responsables de 20 à 30% de la consommation de carburant. Pour éviter une surconsommation, il faut vérifier régulièrement l'état d'usure et la bonne pression des pneumatiques » rappelle Coralie Masselot, Directrice marketing d'Allopneus.com.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés