Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
play ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Rouler Autrement | La mortalité routière en baisse depuis 10 ans
Rouler Autrement

La mortalité routière en baisse depuis 10 ans

date 01/10/2021 - 17:14 | micro_reportage Raphaële Burel
La mortalité routière en baisse de près de 19% depuis 10 ans ! 3 992 morts sur les routes en 2010 contre 3 244 en 2019. Le dernier bilan de la sécurité routière, sorti il y a quelques jours, est donc encourageant mais à nuancer selon les tranches d’âge.
illustration de La mortalité routière en baisse depuis 10 ans
 La mortalité routière en baisse de…
 La mortalité routière en baisse depuis 10 ans
play
0:00
0:00
volume-high 
Rouler autrement, c’est poursuivre les efforts et les actions pour qu’il y ait toujours moins d’accidents, moins de blessés, moins de morts sur les routes… Il semble que nous soyons sur la bonne voie au regard du bilan décennal de la sécurité routière présenté par Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la sécurité routière : « On constate sur cette période une baisse de 18,7% de la mortalité routière ce qui est extrêmement important mais la baisse n'a pas été linéaire. On voit qu'il y a une baisse forte entre 2010 et 2013 puis une hausse de la mortalité routière entre 2013 et 2017 et de nouveau une baisse continue depuis 2018... »

Une baisse significative qui s'explique par plusieurs décisions importantes prises en 2018. La limitation à 80 km/h sur route mais aussi des mesures pour lutter contre l'alcool et le téléphone au volant avec un durcissement des sanctions, rappelle Marie Gautier-Melleray.

La baisse de la mortalité est aussi le fruit de l’éducation à la sécurité routière dès le plus jeune âge, des campagnes de sensibilisation, des infrastructures et des véhicules plus sûrs ou encore des équipements de sécurité plus performants comme l’airbag pour les deux-roues.

Mais la baisse de la mortalité routière est à nuancer : « -34% pour les 18-24 ans, catégorie qui est sur-représentée et qui le demeure même à l'issue de ces chiffres et donc ça reste un axe important pour la politique de sécurité routière. À l'inverse, la part des seniors, notamment des plus de 75 ans, a augmenté et ça risque de s'accentuer dans les années à venir où nous allons voir l'arrivée des baby-boomers. »

La vigilance au volant reste donc une priorité car on est encore loin de l’objectif de l’Union européenne de réduire de 50 % le nombre de morts et de blessés graves d'ici à 2030, et d'avoir zéro mort par an en 2050 !
 
Les plus consultés