Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|replay REPLAY|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Rouler Autrement | La bonne posture au volant
Rouler Autrement

La bonne posture au volant

date 15/09/2020 - 19:04 | micro_reportage Virginie Decorte
Rouler Autrement, c'est s’interroger sur la posture que vous adoptez lorsque vous êtes assis dans votre véhicule ! La majorité de la population active passe quotidiennement entre une et deux heures au volant d’où l’importance d’adopter une bonne position.
facebooktwitter
illustration de La bonne posture au volant
 La bonne posture au volant
 La bonne posture au volant
play
0:00
0:00
volume-high 
Rouler Autrement, c'est aussi s'interroger sur la posture que vous adoptez lorsque vous êtes assis dans votre véhicule. En effet, 89% des Français déclarent avoir mal au dos. Or, cela peut accentuer votre fatigue, mais aussi perturber votre concentration au volant.

Virginie Decorte a demandé des conseils à Guenael Débéda, kinésithérapeute : « Dans l'évolution, on est passé du singe. On avait une colonne qui était très arrondie, une colonne avec une petite cambrure en bas du dos, un peu arrondi au niveau du thorax et une petite cambrure au niveau cervical. Et tout simplement, si vous conduisez avec par exemple, le siège très en arrière, le dos très arrondi, vous cassez cette fonction de la colonne qui est un amortisseur et qui permet des bonnes rotations. Et de ce fait, à chaque fois que vous tourner la tête à droite à gauche, la colonne est très mal placée. Elle est déjà placée en flexion et de ce fait, ça limite la rotation. Et, en fait, vous forcez sur tout le complexe articulaire, ligamentaire et musculaire. Vous allez plus loin que le corps vous permet. »


Les micro-traumatismes répétés du conducteur, peuvent avoir de nombreuses conséquences. Guenael Débéda : « Des risques au niveau des troubles musculo-squelettiques, au niveau de la colonne vertébrale. Tout simplement, on parle bien du mal du siècle, le mal du rachis. Et la position en voiture implique parfois de très mauvaises positions qui peuvent avoir des impacts sur le bas du dos, sur le thorax ou les cervicales. »


Comme l'ergonomie des véhicules, la morphologie des conducteurs n'est jamais la même, mais quelques repères permettent d'adopter une bonne posture : « La bonne position, c'est le plus droit possible, le plus grand possible. C'est à dire que quand vous êtes assis, on n'est pas avachi. Si vous mettez bien les fesses au fond du siège pour remonter un peu le dossier, vous devez être en mesure de toucher la tête. Et à ce moment-là, vous allez vous rendre compte de quelque chose, vous avez tous vos réglages des rétroviseurs qui se retrouvent trop bas. Vous pouvez faire quelque chose de très intéressant : vous vous positionnez correctement, bien droit, le plus grand possible sur votre siège et là vous re-régler tous vos rétroviseurs. »

À partir de là, vous savez que vous avez la bonne posture. De ce fait, chaque fois que vous aurez besoin de regarder dans vos rétroviseurs, vous serez obligé de vous redresser avant que cette position devienne vraiment innée.
 
Les plus consultés