Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Rouler Autrement | Enquête : Bien préparer son voyage
Rouler Autrement

Enquête : Bien préparer son voyage

date 29/02/2020 - 19:42 | micro_reportage Chrystèle Mollon
Rouler Autrement, c'est savoir bien préparer un long trajet en voiture. Gros plan sur une étude IFOP pour l'assureur MMA sur la manière dont les Français préparent leurs voyages. Bilan mitigé : les Français sont prévoyants, tout en prenant des risques...
facebooktwitter
illustration de Enquête : Bien préparer son voyage
 Enquête : Bien préparer son voyage
 Enquête : Bien préparer son voyage
play
0:00
0:00
volume-high 
Un long trajet en voiture ne s'improvise pas, surtout en période hivernale. L’assureur MMA a publié une grande enquête IFOP, sur les comportements des Français avant et pendant un voyage.
« Il y a d'abord des points très positifs » constate Cécile Lechère, chargée de la prévention des risques routiers chez MMA. « Les Français sont prévoyants, organisés. 87% déclarent vérifier l'état de leur véhicule avant de prendre la route ».

Côté véhicule, pas de problème, mais c'est du côté humain que le le bât blesse : « les Français ne pensent pas à bien préparer le conducteur et à faire le plein de sommeil avant de prendre la route. Ils sont 78% à réduire leur temps de sommeil juste avant de prendre la route ».

Un comportement risqué qui favorise la somnolence au volant : « si on dort 5 heures ou moins la veille d'un départ, on multiplie par 3 le risque d'accident sur la route. Et on voit dans cette étude que ce n'est pas un phénomène rare, car 58% des Français déclarent avoir déjà ressenti un épisode de somnolence au volant ».

Rouler en toute sécurité, c'est aussi prendre le temps de marquer des pauses le long d'un voyage, et l'étude met en lumière une nette contradiction chez les conducteurs français :
« C'est assez paradoxal, ils sont très conscients qu'il faut faire une pause toutes les deux heures, mais quand on creuse, on se rend compte qu'il y a un seul conducteur sur deux qui envisage véritablement de le faire sur la route. Il faut savoir que la pause est la seule manière de casser le cycle de somnolence ».

Et il y a des signes avant-coureurs qui permettent de prévenir l'endormissement : « la recommandation, c'est, dès que vous ressentez les premier signes (picotements dans les yeux, fourmillements dans les jambes, manque de concentration, raideur dans la nuque), de vraiment vous arrêter ou partager le volant ».

Et si vous prévoyez plusieurs heures de route, ne pas oublier de l'eau, des en-cas, une couverture, un chargeur de téléphone, et de quoi occuper les enfants.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés