Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|replay REPLAY|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Invités | Bonnes Ondes | Ecosystem, le recyclage des équipements électriques
Bonnes Ondes

Ecosystem, le recyclage des équipements électriques

date 26/02/2020 - 02:55 | micro_reportage Maryelle Tillié
En France, nous produisons chaque année 1,5 million de tonnes de déchets électriques. Frigos, machines à laver, ordinateurs, sèche-cheveux peuvent pourtant parfois être réparés et revendus d’occasion. C’est l’une des missions solidaires de l’éco-organisme Ecosystem rencontré par Maryelle Tillié.
facebooktwitter
illustration de Ecosystem, le recyclage des équipements électriques
 Ecosystem, le recyclage des équipe…
 Ecosystem, le recyclage des équipements électriques
play
0:00
0:00
volume-high 
Ecosystem est éco-organisme qui existe depuis 2006. Il est chargé par l’État de collecter et de recycler les déchets électriques comme les machines à laver, les frigos, ordinateurs ou autres.

Désormais il développe un nouveau système de collecte solidaire, qui existe pour le moment, dans quelques villes de France. Mélissa Bire, porte-parole d’ Ecosystem explique que « les collectes solidaires sont un dispositif de proximité mis en place dans les grandes villes d'Île-de-France, du Rhône et de Toulouse pour aider les habitants qui n’ont pas vraiment accès aux solutions dites classiques, à savoir rapporter en déchetterie, en magasin ou donner à une association ces équipements usagers. C’est donc leur permettre de venir rapporter leurs appareils électriques usagers plutôt que de les mettre à la poubelle ou de les déposer sur le trottoir ».

L’idée n’est pas d’éliminer ces appareils qui, pour certains, sont encore en état de marche : « On va, au maximum, essayer de prolonger la durée de vie de ces équipements qui sont apportés sur ces collectes. On va essayer de les réparer pour pouvoir les revendre à prix solidaires et seulement si ce n’est pas possible de les recycler. »

Les réparations sont assurées uniquement par des structures de l’économie sociale et solidaire : « la communauté Emmaüs ou bien des entreprises d’insertion. »

Très concrètement on peut ensuite en tant que consommateur aller acheter ces appareils qui ont été réparés et qui deviennent des appareils sur le marché de l’occasion. Cela génère en plus de l’activité pour des personnes qui sont sur des emplois d’insertion : « on est vraiment dans cette démarche d’accompagnement de ces entreprises qui créent du lien social mais qui sont aussi de vrais atouts pour la protection de notre environnement. »

L’objectif est de développer ces collectes solidaires car elles fonctionnent très bien : « On se rend compte que quand on propose des solutions faciles d’accès pour les habitants, les gens plébiscitent ces solutions. Notre idée est vraiment de développer ces événements de collectes pour essayer au maximum d’éviter le trottoir et la poubelle aux équipements électriques usagers. »

Le calendrier et les lieux de ces collectes solidaires sont disponible sur www.ecosystem.eco
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés