Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
play ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Vie Pratique | Que Choisir ? | Déjouer les pièges sur internet
Que Choisir ?

Déjouer les pièges sur internet

date 26/11/2022 - 15:40 | micro_reportage Charles Daudon
« Plus qu'un seul article en stock », « 15 autres personnes regardent cet article », « encore quelques minutes pour profiter de ce prix »... Ces expressions sont appelées des Dark Patterns. Il faut s'en méfier.
illustration de Déjouer les pièges sur internet
 Déjouer les pièges sur internet
 Déjouer les pièges sur internet
play
0:00
0:00
volume-high 
« La plupart de ces techniques sont légales, la seule chose qui est réellement illégale c'est de rajouter d'office des articles dans notre panier » explique Cyril Brosset, journaliste au magazine de l'UFC Que Choisir. Dans son numéro du mois de décembre, l'association de consommateurs alerte sur des pratiques rodées pour pousser l'utilisateur a réaliser une action qu'il n'aurait pas... réalisée. « L'une des plus connues est celle qui consiste à instiller un sentiment d'urgence en lui disant qu'il ne reste plus qu'un article en stock ou inciter le consommateur à acheter un produit supplémentaire en lien avec ce qu'il a déjà mis dans son panier. »

La plupart des sites marchands utilisent ces techniques pour vous inciter à acheter mais aussi à vous abonner à une newsletter ou à fournir vos données personnelles. « C'est important pour eux de vous abonner, ça permet de récupérer des données et de vous fidéliser. Ils n'hésitent pas à vous embrouiller avec de nombreuses cases à cocher. Parmi elles, certaines sont obligatoires (comme celle d'avoir lu les conditions générales de vente) et d'autres facultatives comme la newsletter. Le consommateur qui ne fait pas attention coche tout » ajoute Cyril Brosset.

Gros bouton jaune pour vous abonner, petit bouton gris pour continuer sans abonnement, les Dark Patterns jouent aussi sur les couleurs et la taille des boutons pour brouiller les pistes. Un autre biais : accepter tous les cookies est d'une facilité déconcertante. À l'inverse, les refuser ou les paramétrer occasionne du temps et de la lecture. « Ces pratiques sont peu encadrées mais cela va peut-être changer. En France, une loi est en cours de discussion » conclut Cyril Brosset.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Plus d'informations
 
Les plus consultés