Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
play ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Invités | Sur la Route Avec | Benjamin Biolay, numéro 10
Sur la Route Avec

Benjamin Biolay, numéro 10

date 16/09/2022 - 14:40 | micro_reportage Chrystèle Mollon
Deux après le succès de son neuvième disque, « Grand Prix », Benjamin Biolay est déjà de retour avec un nouvel opus composé de 17 chansons baptisé « Saint-Clair ».
illustration de Benjamin Biolay, numéro 10
© Mathieu Cesar 
 Benjamin Biolay, numéro 10
 Benjamin Biolay, numéro 10
play
0:00
0:00
volume-high 
« Saint-Clair », comme le mont qui surplombe la ville de Sète. Une référence que l’auteur-compositeur-interprète a choisi parce que cet endroit l’inspire beaucoup : « C’est le seul lieu que je connais depuis toujours et dans lequel je me rends encore ». C'est là qu'il passait, enfant, ses vacances avec ses parents.

Côté musical, ce nouvel album s’écoute en dansant, la larme à l’œil. Une formule qui résume bien le style de Benjamin Biolay : « C’est un de mes buts dans la vie d’auteur-compositeur de faire des chansons assez rythmées, assez dansantes, mais dont les textes ne seraient pas forcément joyeux. »

Si pour les mélodies, les choses lui viennent assez naturellement, il affirme que l’écriture reste ce qu’il y a de plus difficile lorsqu’il compose : « C’est très dur d’écrire des chansons en français parce qu’on a l’impression d’écrire des beaux textes qui sonnent mal et dès que ça sonne un peu bien, on a l’impression d’écrire des stupidités. »

Le chanteur, également acteur, est aussi passionné de courses, thème de son précédent album. « J’aime le sport automobile parce que je trouve que c’est une belle communauté, des gens complètement dévoués à leur truc », explique-t-il. Benjamin Biolay qui apprécie la compétition, raconte qu’il est, avant tout, amateur de voitures. Parce que cela lui remémore de bons souvenirs, notamment lorsqu’à l’âge d’avoir le permis, il prenait la route de Sète depuis Lyon avec ses cousins sur un simple coup de tête : « Ces souvenirs de liberté, je les chéris tout particulièrement ! »
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés