Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|replay REPLAY|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Invités | Sur la Route Avec | Xavier de Moulins, l’écriture comme échappatoire
Sur la Route Avec

Xavier de Moulins, l’écriture comme échappatoire

date 25/01/2021 - 01:19 | micro_reportage Francine Thomas
Le journaliste, aux commandes du 19:45 de M6, vient de publier un nouveau roman, « Mon Garçon », un huis clos entre un père et son fils sur l’autoroute entre Paris et Nîmes.
facebooktwitter
illustration de Xavier de Moulins, l’écriture comme échappatoire
 Xavier de Moulins, l’écriture comm…
 Xavier de Moulins, l’écriture comme échappatoire
play
0:00
0:00
volume-high 
Renouer le fil du dialogue, c'est tout l'enjeu du nouveau roman de Xavier de Moulins. Un père, parti au Canada après son divorce, rentre précipitamment en France pour retrouver son garçon, victime d'un accident de scooter. Le temps d'un voyage vers le sud du pays, il cherche la meilleure façon de s'adresser à lui. Et l'auteur a donc choisi l'habitacle d'une voiture pour abriter ce huis clos. « La route, la voiture, ce confinement-là, qui commence et s'arrête à destination et que l'on choisit, c'est un lieu propice pour se dire des choses. C'est un endroit que je trouve assez romanesque. »

Il est donc question de paternité dans ce livre, mais aussi de la difficulté de se dire les choses, et de la douleur des premiers chagrins d'amour. « La période de l'adolescence est propice aux premières fois, aux premiers amours et donc dans 99.9% des cas, aux premiers chagrins d'amour. C'est un moment fondateur qui peut nous construire pour la suite ».

Ce livre, comme tous les autres, Xavier de Moulins l'a écrit le matin, tôt, avant d'attaquer sa journée de travail. Il présente chaque soir le journal sur M6 et il s'avoue marqué par l'année qu'il vient de vivre : « Je ne vais pas me plaindre, il y a vraiment beaucoup trop de gens qui souffrent, mais c'est un peu l'enfer de ne parler que de ça. Et en même temps, c'est aussi mon job d'en rendre compte du mieux que je peux tous les soirs. Avec la rédaction, on se mobilise, on laisse nos états d'âme de côté (...) et on essaye de trouver d'autres sujets, d'autres axes, de belles histoires. »

Aller chercher la beauté du monde ailleurs, et notamment dans la lecture et l'écriture, c'est ce à quoi s'attèle Xavier de Moulins, qui se dit résolument optimiste. Il nous souhaite d'ailleurs pour 2021 « de retrouver une vie pleine et entière ». Puisse-t-il être entendu !
A voir aussi
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés