Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
play ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Le MobiliMag | Vélo : louer plutôt qu’acheter
Le MobiliMag

Vélo : louer plutôt qu’acheter

date 14/01/2022 - 15:18 | micro_reportage Stéphanie Dionnet
Au-delà de l’essor de l’utilisation du vélo comme moyen de transport, la location longue durée fait de plus en plus d’adeptes.
illustration de Vélo : louer plutôt qu’acheter
 Vélo : louer plutôt qu’acheter
 Vélo : louer plutôt qu’acheter
play
0:00
0:00
volume-high 
Vous l’avez peut-être constaté, il est devenu très compliqué de trouver un vélo à acheter ! Depuis le début de la crise sanitaire les ventes ont explosé, en particulier pour les vélos de ville, et les magasins sont souvent en rupture de stocks. Pour s’en procurer un, il existe cependant une alternative à l’achat, c’est la location longue durée d’un vélo pour un mois, un an, voire plus…

Une tendance dont le succès ne cesse de grandir et qui comporte plusieurs avantages d’après Jérôme Sorrel, écrivain et expert de la mobilité à vélo : « Le louer, cela va permettre d’identifier exactement le vélo dont vous avez besoin et si jamais le vélo ne vous convient pas, ça permet de changer de vélo plus rapidement que prévu. Et ça permet de lisser l’achat du vélo, parce qu’aujourd’hui pour avoir un bon vélo et s’en servir au quotidien c’est au moins 2500 euros […] la location longue durée ça permet de payer 100, 75 ou 50 euros par mois. »

Un mode de consommation qui permet, selon Jérôme Sorrel, de démocratiser l’usage du vélo, notamment électrique : « L’accès au vélo est beaucoup moins cher financièrement et lissé sur une ou plusieurs années. »

Enfin, au-delà de la location longue durée en elle-même, le prix, chez la plupart des revendeurs comme Decathlon, CultureVélo ou VelyVelo, comprend souvent une assurance contre le vol, et l’entretien. Pierre Yves Javel, responsable opérationnel chez Holland Bikes, raconte que l’on peut également souscrire à un service d’assistance « qui coûte autour de 4 euros par mois et où le client va pouvoir avoir une hotline, qui va pouvoir aller chercher son vélo ou l’emmener où il souhaite aller ».
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés