Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
play ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Vie Pratique | Que Choisir ? | Le coût de nos déchets ménagers
Que Choisir ?

Le coût de nos déchets ménagers

date 22/11/2022 - 11:30 | micro_reportage Charles Daudon
Combien vous coûtent vos déchets ? Selon l'association de consommateurs, certaines collectivités font payer des montants excessifs.
illustration de Le coût de nos déchets ménagers
 Le coût de nos déchets ménagers
 Le coût de nos déchets ménagers
play
0:00
0:00
volume-high 
« Je vous donne un exemple simple avec deux villes littorales qui ont une population comparable : pour la taxe d'enlèvement des ordures ménagères, Brest Métropole prélève un montant moyen par habitant de 60 Euros quand Dunkerque Grand Littoral prélève 150 Euros » explique Elisabeth Chesnais, journaliste au magazine Que Choisir. Dans son numéro de novembre, l'association de consommateurs regrette une forme d'opacité. « Très peu de personnes connaissent ce montant et s'il est justifié. Pour un propriétaire, elle figure sur la taxe foncière, sur les charges pour un locataire et c'est sa commune, sa communauté de communes ou sa métropole qui fixe le montant. »

L'association de consommateurs a mis en ligne une carte interactive en accès gratuit. Elle permet de connaitre le montant de la Taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) et de voir si sa commune fait mieux que la moyenne, ou non. « On peut notamment savoir si elle prélève énormément pour un coût, à l'inverse, peu élevé » ajoute Elisabeth Chesnais qui pointe du doigt l'un des gros problèmes de cette taxe : une TEOM surévaluée. « À Paris, on a une taxe de 225 Euros, en moyenne, pour un coût (selon un rapport annuel, une obligation réglementaire) de 160 Euros. On a comme ça d'autres exemples, Bordeaux, Dijon Métropole, La Rochelle Agglomération ou Sophia-Antipolis. »

Que faire si le montant de la taxe est disproportionné ? « On peut aller au tribunal, se réunir à plusieurs ou avec une association et demander son remboursement pour l'année où les prélèvements ont été beaucoup trop important. » À noter que certaines collectivités ont abandonné la TEOM au profit d'une redevance incitative, plus transparente et vertueuse.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Plus d'informations
 
Les plus consultés