Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|replay REPLAY|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Musique | Tempo 110 | Hommage à Hephzibah Menuhin
Tempo 110

Hommage à Hephzibah Menuhin

date 26/01/2021 - 01:52 | micro_reportage Charlotte Latour
Si le public la connait surtout pour avoir été la sœur du légendaire violoniste Yehudi Menuhin et sa partenaire musicale privilégiée, Hephzibah Menuhin a également connu une riche carrière de pianiste
en récital et en concerto. Le réalisateur Bruno Monsaingeon lui rend hommage dans un coffret paru chez Warner Classics.
facebooktwitter
illustration de Hommage à Hephzibah Menuhin
 Hommage à Hephzibah Menuhin
 Hommage à Hephzibah Menuhin
play
0:00
0:00
volume-high 
C'est un coffret XXL qui paraît en ce début d'année. 9 CD et 2 DVD sont consacrés à la pianiste et sœur de Yehudi Menuhin : Hephzibah Menuhin (1920-1980). Musicien, documentariste et réalisateur, Bruno Monsaingeon est à l'origine de cette biographie musicale. « Hephzibah était dans l'ombre de son frère qui avait fait une carrière exceptionnelle. Il a commencé avec elle à jouer ses premiers concerts, elle avait 12 ans et lui en avait 16 » déclare Bruno Monsaingeon, qui ne cache pas son admiration pour la pianiste, et qui a décidé de la mettre dans la lumière.

« Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi brillamment intelligente, aussi profonde, aussi généreuse. Elle était tout ça à la fois. Et elle avait ce talent aussi pour le piano. Elle n'avait pas vraiment besoin de travailler le piano. Elle était toujours prête et c'était toujours impeccable. Elle avait un jeu d'une grande précision avec un extraordinaire raffinement du phrasé. Elle était capable aussi d'une ultra virtuosité. Elle a joué les concertos de Bartók, les deux concertos de Brahms, elle jouait toutes ces choses-là. »

Hephzibah Menuhin aurait pu faire une grande carrière de soliste internationale mais c'est un autre chemin qu'elle a choisi en partant vivre en Australie puis à Londres, où elle s’est dédiée aux autres par le biais d’œuvres de bienfaisance. « Elle est partie pour l'Australie, juste avant la seconde guerre mondiale et a épousé son premier mari en sacrifiant les concerts pour l'homme qu'elle aimait. Elle a eu une activité caritative  en Australie absolument prodigieuse » ajoute Bruno Monsaingeon. Femme de cœur et pianiste prodigieuse, ce coffret paru chez Warner Classics offre un éclairage inédit sur son talent.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés