Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Invités | Sur la Route Avec | Une belle équipe autour du coach Kad Merad
Sur la Route Avec

Une belle équipe autour du coach Kad Merad

date 13/01/2020 - 02:33 | micro_reportage Chrystèle Mollon
Kad Merad est à l'affiche du nouveau film de Mohamed Hamidi « Une Belle Équipe » (qui sort ce mercredi 15 janvier sur les écrans). L'acteur y campe un entraîneur d'une équipe féminine de football... Rencontre...
facebooktwitter
illustration de Une belle équipe autour du coach Kad Merad
© Roger Do Minh - Quad Films - Gaumont – Kissfilms 

« C'est une équipe de filles qui va tenter de sauver le club en ramenant juste un point ! Mais je ne veux pas vous spoiler ! »

Il est partout en ce début d’année ! Plusieurs projets pour notre invité, avec entre autres, le spectacle des Enfoirés et la sortie au cinéma du film de Mohamed Hamidi « Une Belle Équipe ».

Le metteur en scène de Jamel, y réunit un casting détonant : Alban Ivanov, Céline Sallette, Sabrina Ouazani ou encore Kad Merad ! L'histoire de ce coach, qui, pour la survie de son club de football, va devoir composer avec les femmes de ses joueurs, eux privés de terrain suite à une histoire de bagarre. Toute l’équipe de Clourrières, un petit club du Nord, est suspendue alors qu’elle est sur le point de sortir du classement : « C’est une équipe de filles qui va jouer dans un championnat de garçons et qui va tenter de ramener ce fameux point qui va leur permettre d'exister puisque le club est en dernière division de la dernière division et que si le club est dernier, il disparaît carrément. Comme ça reste un club légendaire, un peu historique… Donc ce sont les femmes qui vont sauver ce club. Ou pas ! Vous le verrez au cinéma ! »

Dans le film, et pour coller des affiches, Kad Merad roule en utilitaire mais dans le vie c’est au volant d’un Espace qu’il se déplace : « J’ai besoin de place, j'ai besoin de travailler dans la voiture et donc c'est très bien ». Un conducteur plutôt tranquille qui adore rouler, voir le paysage défiler et ce depuis petit, en famille, d’ailleurs ! Un conducteur surtout conscient et prudent, d’autant plus depuis son permis moto qui insiste beaucoup sur la sécurité.
 Première partie
 Première partie
play
0:00
0:00
volume-high 
illustration de Une belle équipe autour du coach Kad Merad
© Roger Do Minh - Quad Films - Gaumont – Kissfilms 

« C'est un hommage à la place de la femme dans la société... »

« Une Belle Équipe » c'est un hommage au foot, un hommage aux femmes aussi : « Un hommage à la place de la femme dans la société plus généralement, parce que là on parle de foot féminin, mais je crois que c'est surtout une manière de rendre hommage à la femme d'une certaine façon. »

Dans le film c'est tout l'équilibre familial qui est chamboulé sans tomber dans les clichés, assure notre invité : « Ce sont les hommes qui tout d'un coup doivent s'occuper des gamins, pendant que les femmes sont à l'entrainement... Ce qui donne quelques bonnes scènes de comédie mais ça fait réfléchir aussi. Cette fameuse charge mentale dont on parle beaucoup maintenant... »

Kad Merad se confie sur sa propre vie, sur son enfance avec une « maman au foyer comme on dit... Ma mère je ne l'ai jamais vue glander, ni assise sur un canapé à regarder la télé ! Ça n'existe pas. Dans ce film, c'est grâce au foot féminin qu'on rétablit un certain équilibre, une certaine parité, mais sans tomber dans le féminisme parce que ce n'est pas le but du jeu non plus ».
 Deuxième partie
 Deuxième partie
play
0:00
0:00
volume-high 

illustration de Une belle équipe autour du coach Kad Merad
© Roger Do Minh - Quad Films - Gaumont – Kissfilms 

« Je crois que tant que je serai debout, je serai avec les Restos du Cœur. »

Si on le découvre mercredi en coach Marco au cinéma, Kad Merad participe aussi au concert des Enfoirés à Paris cette semaine, avec une retransmission télé pour le début du mois de mars.

Il est l'un des précieux maillons de la troupe, toujours fidèle au rendez-vous : « J'y tiens énormément. Pas simplement pour l'association, parce que c'est évident que c'est une situation qui me tient très à cœur depuis dix ans, je suis maintenant aux Restos du Cœur et je vois les résultats ! Je vois bien que c'est important et j'aime aussi retrouver cette ambiance-là. Tout d'un coup, nous sommes tous ces artistes au milieu de toute l'équipe ! Parmi ces bénévoles qui travaillent avec nous, tous les techniciens, toute cette énergie qui est déployée en une semaine pour donner ce spectacle de 2h qu'on voit à la télé et qui fait une audience magnifique ! »

Une aventure importante : « Le but c'est de donner à manger aux gens. C'est aussi simple que ça. C'est tellement simple que parfois on l'oublie, mais il faut continuer. »

S'il n'a pas prévu d'album (malgré les performances vocales qu'on lui connait), Kad Merad travaille sur un projet de comédie musicale, mêlant chansons et drôles d'anecdotes autour de la musique. Il travaille sur un premier long métrage, une série pour TF1 et sera au théâtre en mars pour une pièce de David Foenkinos et Amanda Sthers « Amis ».
En attendant il est notre invité cette semaine !
 Troisième partie
 Troisième partie
play
0:00
0:00
volume-high 

Voir la Bande Annonce du Film

 
Les plus consultés