Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Invités | Sur la Route Avec | Mélanie Doutey et Nicolas Vanier
Sur la Route Avec

Mélanie Doutey et Nicolas Vanier

date 27/09/2019 - 12:55 | micro_reportage Virginie Decorte
Mélanie Doutey est à l’affiche du nouveau long métrage de Nicolas Vanier « Donne moi des Ailes », dans lesquel il est question de nature et d'un parcours initiatique à bord d'un ULM. C'est pourtant en voiture que nous retrouvons la comédienne et l’aventurier-réalisateur. Tous deux font la route avec nous...
facebooktwitter
illustration de Mélanie Doutey et Nicolas Vanier
Photo du film 

« C'est très très facile d'écrire un roman, un scénario c'est beaucoup plus difficile. »

Le réalisateur de « Belle et Sébastien » et de « L'Odyssée Sauvage » et sa comédienne ont répondu à l'invitation du 107.7 pour faire quelques kilomètres avec nous et pour parler de ce grand film d'aventures inspiré d'une histoire vraie, celle de Christian Moullec.

Nicolas Vanier en a fait un livre, tout en travaillant sur l'adaptation à l'écran : « Cela m'a inspiré d'écrire en parallèle. C'était la première fois d'ailleurs que je réalisais cet exercice, un roman et un scénario. Généralement j'écrivais toujours un roman et j'en faisais une adaptation. J'ai écris les deux parallèlement et j'ai trouvé ça très intéressant, parce que c'est très très facile d'écrire un roman, on a une très grande liberté, alors qu'un scénario c'est beaucoup plus difficile. »

Dans le film, Jean-Paul Rouve incarne Christian, un scientifique qui s’apprête à accompagner en ULM des oies en migration vers la Norvège, avec pour objectif de les sauver de l'extinction.

Autre sujet abordé, la transmission : le personnage joué par Jean-Paul Rouve embarque avec lui son fils dans l'aventure et Mélanie Doutey incarne quant à elle la maman : « Mon personnage illustre bien le fait que Nicolas nous alerte sur ce qu'on ne fait pas bien ou ce que l'on n'a jamais fait avec nos enfants, mais sans nous culpabiliser. »
 Première partie
 Première partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« Un tiers des oiseaux a disparu du ciel européen »

Dans « Donne moi des ailes », une fois de plus, Nicolas Vanier offre au spectateur des images sublimes. Une marque de fabrique chez le réalisateur, qui a dû se heurter à de nombreuses difficultés sur ce tournage, situé en partie en Norvège et avec des animaux qui ne peuvent pas être dressés : « Ce qui était compliqué, c'est que ce n'était pas vraiment un film, c'est une aventure qu'on a vécu. On a quelques petits souvenirs sympa de campement où le matin, les tentes avaient pris la forme de nos corps tellement il y avait de vent. »

Mélaine Doutey a, quant à elle, découvert ces paysages de Laponie à l'occasion du tournage : « Ce sont des décors absolument incroyables, d'une beauté époustouflante. Et on s'est retrouvé avec nos oies qu'on a vu naître et que, tout d'un coup, on voyait voler en Norvège pour la première fois. J'étais hyper émue. »

« Donne moi des ailes » est aussi un cri d'alarme de Nicolas sur la disparition des oiseaux : 420 millions ont disparu en Europe au cours des 30 dernières années. « C'est un chiffre qu'il faut rappeler parce qu'effectivement, c'est un tiers des oiseaux qui ont disparu du ciel européen », précise Nicolas Vanier.
Et c'est un second tiers qui va disparaître parce qu'on n'a absolument rien fait pour que ça change."
 Deuxième partie
 Deuxième partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« Il est pourri ton combi ! »

« Donne moi des ailes »est un film où l'on voyage, notamment à bord d'un Combi Volkswagen !
« C'est l'un des personnages du film, précise le réalisateur. Il y a un ULM et un »combi pourri«  (comme le dit Mélanie), avec lequel on voyage de la Camargue jusqu'en Laponie. »

Jean-Paul Rouve et Mélanie Doutey sont donc au volant, et là aussi, le tournage a été mouvementé :
« Il est très bruyant ce Combi, souligne Mélanie, on y dort très très mal. Mais ça s'est bien passé. Jean-Paul conduit très très bien. »

« Filmer un véhicule, on connaît les techniques, ajoute Nicolas. Là où on les connaît beaucoup moins, c'est pour filmer des oiseaux en vol et il a fallu être sacrément inventif avec parfois des soucis inattendus. Par exemple, la première fois qu'on a voulu filmer les oies avec un drone, les oies sont allées se planquer dans l'herbe, elles pensaient que c'était un rapace qui voulait les attaquer. »

En dehors du cinéma, Nicolas Vanier est un pilote accompli, sur circuit : « J'ai quatre records du monde et ma carte de pilote professionnel. Mais c'est un record écologique, un record d'accélération en voiture électrique. »
Objectif pour le réalisateur pilote : prouver que pour résoudre les grands problèmes environnementaux, on n'est pas obligés de vivre moins bien : « Même avec une voiture parfaitement écologique, on peut aller de 0 à 100 en moins de trois secondes ! »

« Donne moi des ailes » de Nicolas Vanier, en salles le 9 octobre.
 Troisième partie
 Troisième partie
play
0:00
0:00
volume-high 

Voir la bande annonce

 
Les plus consultés