Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Rouler Autrement | La 19ème journée nationale du sommeil
Rouler Autrement

La 19ème journée nationale du sommeil

date 22/03/2019 - 11:54 | micro_reportage Virginie Decorte
A l’occasion de la 19ème journée nationale du sommeil, le vendredi 22 mars 2019, on revient sur les conséquences parfois dramatiques du manque de sommeil, notamment en conduisant.
facebooktwitter
illustration de La 19ème journée nationale du sommeil
 La 19ème journée nationale du somm…
 La 19ème journée nationale du sommeil
play
0:00
0:00
volume-high 
Le sommeil, un sujet qui nous concerne tous puisque nous passons un tiers de notre vie à dormir. Or, depuis 30 ans, le nombre d’heures de sommeil ne cesse de diminuer. Il vient d’ailleurs de passer sous la barre des sept heures. Cela n’est pas sans impact sur notre santé et peut s’avérer très dangereux au volant.

A l’occasion de la 19ème journée nationale du sommeil, Lionnel Rousseau, pneumologue et spécialiste du sujet, revient sur ce vaste sujet au micro de Virginie Decorte : « Le sommeil est extrêmement important pour différentes raisons en particulier pour se reposer mais aussi pour le processus de mémorisation du cerveau, d’apprentissage […] Une bonne qualité de sommeil est essentielle à l’épanouissement d’une vie normale. Notre rapport au sommeil a évolué ces dernières années car nous y faisons de moins en moins attention. Nous vivons dans une société où la privation de sommeil est extrêmement commune, de l’enfance à l’âge adulte, et cela entraîne toute une série de problèmes médicaux et sociaux. »

Parmi les impacts très sérieux, il y a l’endormissement au volant qui est mis en cause, selon de récentes études, dans 85 % des accidents mortels en ligne droite. Pour Lionel Rousseau, il ne faut pas négliger certains signaux : « Comme avec l’alcool, le manque de sommeil va entraîner une diminution de l’attention. Le champ visuel rétrécit. On ressent des picotements dans les yeux et la nuque, nos gestes deviennent stéréotypés… Bref, on a tous les signes précurseurs de l’endormissement. Mais d’abord, il faut prévenir et donc déjà, ne pas se priver de sommeil avant de prendre le volant. »

Autre mauvaise habitude qui favorise le risque de somnolence, ne pas effectuer la pause toutes les deux heures de conduite : 73 % des français admettent avoir déjà dépasser ce temps limité.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Pour aller plus loin
 
Les plus consultés