Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Rouler Autrement | Drones : des amendes venues du ciel !
Rouler Autrement

Drones : des amendes venues du ciel !

date 06/09/2019 - 15:01 | micro_reportage Sébastien Dath
Il y a quelques semaines, un drone a été utilisé par les forces de l’ordre lors d’un contrôle routier au sud de Paris.
facebooktwitter
illustration de Drones : des amendes venues du ciel !
Photo illustration 
 Drones : des amendes venues du cie…
 Drones : des amendes venues du ciel !
play
0:00
0:00
volume-high 
C’est une première en France qui devrait en appeler d’autres… En mai dernier, à la suite d’une recrudescence d’accidents sur l’A126, une autoroute qui relie l’A6 à l’A10 au sud de la Capitale, le peloton de la CRS autoroutière de Massy a été sollicité par la Préfecture de l’Essonne pour sanctionner les mauvais comportements sur cet axe. Une autoroute difficile à contrôler depuis le sol, en raison de la spécificité du terrain…

Jean-Marc Ruiz, commandant de la CRS autoroutière Sud Ile-de-France, explique que dans ce secteur en particulier « les effectifs (de police) ne peuvent pas faire des contrôles en toute sécurité ». C’est donc pour éviter qu’ils ne se mettent en danger que la solution d’utiliser un drone a été choisie, « afin de prendre de la hauteur et de détecter les 4 ou 5 infractions principales qui causaient ces accidents : les dépassements par la droite, les franchissements de ligne blanche, les circulations à contresens et le non-respect des distances de sécurité par les deux-roues ».

Bilan de l’opération, les forces de l’ordre ont relevé « environ 80 infractions ». C’est deux fois plus qu’un contrôle routier habituel ! Et surtout, le commandant Jean-Marc Ruiz précise que sur cet axe en particulier ils n’auraient « pas pu dépasser les 10 infractions sans le drone ».

Après ce retour d’expérience positif, l’usage de ces engins par les forces de l’ordre pourrait se multiplier dans les semaines et les mois qui viennent.

Le commandant Jean-Marc Ruiz explique ainsi en conclusion que « l’idée est de trouver d’autres axes accidentogènes où le drone peut s’inscrire dans la stratégie répressive et de prévention », sachant que son usage est tout de même limité par des impératifs techniques, tels que « la présence de lignes à haute-tension, les couloirs aériens »…
illustration de Drones : des amendes venues du ciel !
 
Les plus consultés