Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Question d'Autoroute

Danger hypovigilance

date 22/11/2019 - 11:06 | micro_reportage Christophe Buquet
Comment éviter de s'endormir au volant ? C'est une des plus importantes causes d'accident sur l'autoroute et notamment sur l'A63 Landes.
facebooktwitter
illustration de Danger hypovigilance
 Danger hypovigilance
 Danger hypovigilance
play
0:00
0:00
volume-high 
Olivier Quoy, le directeur général d'Atlandes, confirme qu'en 2018, il y eu « 35 accidents directement liés à l'assoupissement sur 122. Par ailleurs, on déplore aussi de nombreux accidents pour lesquels on n'identifie pas les conducteurs. C'est quand les glissières sont couchées par exemple. Là, très clairement, la cause est quand même liée à un défaut de vigilance ou un assoupissement. »

Pour anticiper les premiers signes de fatigue, il faut commencer par s'arrêter : « Je pense que ça, tout le monde le sait. L'enjeu, c'est de détecter les premiers signes précurseurs de l'endormissement. Chacun connait un petit peu son corps mais c'est vrai que, de plus en plus, il faut aller vers des dispositifs d'aide à la détection de cet assoupissement. »

Il existe en effet aujourd'hui des outils pour aider l'automobiliste, comme par exemple des lunettes intelligentes connectées qui permettent d'alerter le conducteur qui commence à donner des signes de fatigue trop importants.

Le mieux reste, quoi qu'il arrive, de prendre la route reposé et de s'arrêter au moins toutes les deux heures.
 
Les plus consultés