Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Musique | Montez le Son | Boys and Girl, à l’image de Deluxe
Montez le Son

Boys and Girl, à l’image de Deluxe

date 09/06/2019 - 04:35 | micro_reportage Charles Daudon
Vous les avez peut-être découverts, il y a 3 ans sur le 107.7, à l’occasion d’un duo avec M (Baby That’s You) sur leur précédent album… et bien le groupe Deluxe est de retour avec un nouvel opus « Boys and Girl » (2019). Deux membres du sextet, Liliboy (chanteuse) et Kilo (batteur) ont rencontré notre journaliste Charles Daudon.
facebooktwittergoogleplus
illustration de Boys and Girl, à l’image de Deluxe
© Deluxe 

Composer un album à 6 musiciens, c’est toujours un peu compliqué, mais ça se passe hyper bien et tout le monde a su mettre son ego de côté

Un bonheur communicatif, haut en couleur dans les looks, dans les costumes, dans la musique aussi, il y a beaucoup de sonorités différentes… Comment peut-on définir votre style ?
Kilo : « C’est compliqué parce qu’on est 6 musiciens issus d’univers différents. Il y a de la chanson française, de la pop, du hip hop, de la funk, du jazz, de la soul music, donc c’est vrai que ça fait un petit melting pot de tout et ça fait la musique de Deluxe. »
Liliboy : « … oui, un peu de surf music aussi, de country music… »

C’est votre 3ème album, comment ça se passe ? Vous écrivez et vous composez ensemble, tous les 6 ?
Liliboy : « Absolument ! Chacun apporte sa pierre à l’édifice, apporte des idées sur la table et ça passe par nous 6. »
Kilo : « … On essaye de tous composer, on surfe… et tant que ça n’est pas passé dans les mains de tous les musiciens de Deluxe, ça ne devient pas un morceau de Deluxe […] Ça prend du temps, pour cet album-là on a mis 2 ans pour le faire. On a pris une grande pause, exclusivement pour l’album, on a travaillé tous les jours et on ne voulait pas partir en tournée tant que l’album ne nous plaisait pas, ne nous convenait pas à tous. »

 1ère partie
 1ère partie
play
0:00
0:00
volume-high 

« Boys and Girl, le titre de cet opus s’est imposé au moment de la photo de la pochette de l’album »

C’est à Aix-en-Provence que tout a commencé ?
Liliboy : « C’est là qu’on s’est tous rencontrés, c’est là où le destin nous a réunis… »
Kilo : « On est tous amis depuis qu’on est très jeune, on a fait de la musique dans les rues d’Aix-en-Provence pour se faire connaître et puis au bout de 5 ans, on a eu la chance de rencontrer la merveilleuse Liliboy, ici présente. Voilà et depuis, ça fait 10 ans qu’on tourne comme ça, ensemble, de villes en villes, de concerts, de pays en pays, ça ne cesse de grossir, on est vraiment très heureux. »

Étant un groupe de scène, proche de son public, vous prenez autant de plaisir en studio ?
Liliboy : « C’est un peu plus studieux, on se pose beaucoup plus de questions et on se prend beaucoup plus la tête. C’est un peu faire ses devoirs pour mieux kiffer la récré plus tard. »
Kilo : « C’est très dur effectivement, on est plus un groupe de scène, mais cet album-là a été particulier parce que ça a été énormément de boulot, on voulait toucher à la perfection, enfin notre perfection […] on avait au début 100 morceaux, il n’en reste plus que 12, on a voulu garder l’essence même du Deluxe de maintenant. »

 2ème partie
 2ème partie
play
0:00
0:00
volume-high 
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Le clip de Boys and Girl
 
Les plus consultés