Le site de Radio Atlandes Autoroute utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio Atlandes Autoroute
107.7 Radio Atlandes Autoroute
recherche_mini
    twitter   |   Atlandes Autoroute
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | L'auto et la Loi | Avertisseurs sonores : quelle est la réglementation ?
L'auto et la Loi

Avertisseurs sonores : quelle est la réglementation ?

date 08/01/2020 - 03:17 | micro_reportage Sébastien Dath
Peut-on klaxonner comme on veut, où on veut ? Non, en ville, le klaxon est interdit. Mais quid de l'autoroute ?
facebooktwitter
illustration de Avertisseurs sonores : quelle est la réglementation ?
 Avertisseurs sonores : quelle est …
 Avertisseurs sonores : quelle est la réglementation ?
play
0:00
0:00
volume-high 
En ce début d’année 2020 Francine Thomas a soumis à Maître Éric de Caumont la question d’un auditeur du 107.7, riverain d’une autoroute en Rhône-Alpes, qui se demande s’il existe une réglementation concernant l’utilisation d’avertisseurs sonores et plus particulièrement par les camions, lorsque ceux-ci passent à côté des maisons qui longent l’axe ? ! ?

Notre expert en droit routier rappelle tout d’abord que « la loi dit que l’usage des avertisseurs sonores est réglementé, ce qui veut dire déjà que l’on ne joue pas avec » ! Me de Caumont précise ensuite qu’un avertisseur sonore « ne peut en aucun cas être fantaisiste et jouer de la musique », à l’instar par exemple des célèbres klaxons de la caravane du Tour de France.

Concernant son utilisation concrète, notre spécialiste juridique raconte que les textes stipulent « que vous ne devez pas le prolonger plus que nécessaire » et que son usage est « interdit en agglomération et de nuit, où c’est censé être remplacé par des avertissements lumineux ». Autrement dit l’utilisation du klaxon « est autorisée uniquement hors agglomération, de jour ». Mais attention, même si ces dernières conditions sont respectées, notre avocat spécialisé dans la défense des automobilistes prévient que « vous avez malgré tout le droit d’utiliser votre avertisseur sonore uniquement en cas de danger grave et imminent » !

Sachez qu’en cas de non-respect de ces règles vous vous exposez à une « contravention de 2ème classe », c’est-à-dire une amende de 35 euros, 22 euros si vous payez vite et 75 euros après majoration en cas de retard de paiement.

Enfin Maître Éric de Caumont insiste en guise de conclusion : « à chaque fois que vous utilisez votre avertisseur sonore soit en agglomération, soit de nuit, vous commettez une infraction sauf s’il y a un danger imminent et que vous pouvez le démontrer ».
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés